La recette du pain patate d’Eulalie

Comme je vous l’avais promis il y a quelques temps, voici donc la recette du pain patate d’Eulalie, ma cordon bleu de belle-soeur. « Un délice pour les sens », dirait Jeanty, son gentil mari. Son pain patate, c’est une douceur addictive, mieux que les loukoums.

Les ingrédients de la recette du pain patate

Les ingrédients (sans précision pour combien de personnes, ça dépend de votre faim et surtout de votre gourmandise).

  • 6 tasses de patates crues râpées,
  • 1 grande cuillerée de beurre,
  • 1 tasse de lait évaporé,
  • 2 petites boîtes de raisins,
  • 2 figues écrasées,
  • 1 grande cuillerée de mantèque,
  • 2 tasses de sucre,
  • 1 petite noix de coco,
  • 1 tasse d’eau,
  • du zeste de citron,
  • de la cannelle,
  • de la muscade,
  • du sel,
  • 1 grande cuillerée d’essence de vanille,
  • 1 pincée de poivre.

ingrédients pain patate

Râpez la noix de coco, ajoutez une tasse d’eau.

Pelez les patates et râpez-les.

Ajoutez le beurre, la mantèque, le lait évaporé, les figues écrasées, le zeste de citron, le sucre et les épices.

Mettez cette préparation sur le feu en tournant constamment, puis mettez dans un moule beurré et au four durant 30 minutes.

Quelques explications à propos du pain patate d’Eulalie

La recette du pain patate d’Eulalie est issue d’un livre de cuisine au titre évocateur « Cuisine et pâtisserie modernes » de Gisèle Denis. Comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessous, l’ouvrage date de 1994. Autant vous dire qu’il y a peu de chances que vous le trouviez sur Amazon ou à la FNAC.

Les Haïtiens résidant à Haïti peuvent encore le trouver à la bibliothèque Monique Calixte.

le livre de la recette du pain patate d'Eulalie

Edité à Haïti, il semble qu’il ait été traduit dans un Français créolisé (ou un Créole francisé, si vous préférez) parfois approximatif. Mais on comprend à peu près, hormis quelques expressions qui peuvent échapper aux Français.

Le mantèque

Ainsi, le mantèque, c’est notre saindoux français. Il peut être remplacé par le beurre dans la recette, sans nuire au délicieux goût de notre pain patate. Avec du beurre salé, vous vous serez plus proche, sans doute, d’un pain patate breton que d’un pain patate haïtien.

La figue

La figue, ou figue-banane, est notre banane sucrée. Rien à voir, donc, avec les figues de France (d’ailleurs appelées figues France en Haïti).

Le lait évaporé

Et voici un faux-ami (pour ne pas dire un faux-frère), le lait évaporé, ce n’est pas un lait en poudre (il n’a plus d’eau, elle s’est évaporée par séchage), mais un lait concentré non sucré. L’expression « lait évaporé » ne vient pas du français mais de l’anglais. Les Etats-Unis sont proches et là-bas, le lait concentré est appelé « evaporated milk », ou « unsweetened concentrated milk ».

Adaptations de la recette du pain patate

La patate douce, en France, est d’une variété différente de celle d’Haïti, plus blanche. Sa texture est aussi différente, notamment à la cuisson. De sorte que l’on a beau utiliser des grilles de tailles variées pour la râper, on n’obtient jamais la texture du pain patate d’Eulalie.

 La patate douce, un délice en dessert

Comme je l’ai déjà signalé, le mantèque peut être remplacé par du beurre.

La noix de coco entière est facile à trouver, mais si vous avez du mal à l’ouvrir, vous pouvez la remplacer par de la noix de coco en poudre.

Les raisins secs peuvent être trempés dans le rhum. Ce n’est pas prévu dans la recette, mais ça donne un petit goût d’Haïti supplémentaire très sympa.

Précision importante (et pas une adaptation), le zeste de citron est celui d’un citron vert et pas d’un citron jaune.

Voilà, vous n’avez plus qu’à vous régaler avec cette recette du pain patate légèrement francisée, à koupé dwèt comme on dit à Haïti (ici on dirait « à s’en lécher les doigts »). Et remerciements à Eulalie, ma belle-soeur, qui m’a envoyé sa recette depuis le Canada grâce aux réseaux sociaux.

Haïti, la perle des Antilles

plage Haïti perle des AntillesHaïti, ce n’est pas que les cyclones et les tremblements de terre. Pour tous les amateurs de cartes postales, de beaux paysages et d’une vie au rythme plus paisible, la péninsule de Haïti perle des Antilles et ses îles sont des lieux exceptionnels que nous vous invitons à découvrir.

Les locaux la surnomment joliment « la perle des Antilles ». C’est l’une des nations des Grandes Antilles qui occupe la moitié Ouest de l’île d’Hispaniola. Sur le plan géopolitique, c’est le seul pays francophone et indépendant de toutes les Caraïbes.

Les reliefs de Haïti sont très variés et invitent à la découverte. Le côté Ouest du pays est ce que l’on appelle la « Terre montagneuse », et comporte des vallées et des montagnes escarpées qui constituent un véritable espace de balades et une façon différente de découvrir Haïti.

Il est aussi recommandé de visiter les différents archipels et les îles qui parsèment les côtes du pays. Les plus connus sont l’île-à-vache , l’île de la Tortue et La Gonave qui présentent de nombreuses curiosités véritablement à découvrir.

Un environnement et un climat exceptionnels à Haïti perle des Antilles

A Haïti, vous bénéficiez d’un climat tropical très agréable pendant la saison sèche. La période pluvieuse court d’avril à octobre, novembre à mars étant généralement les mois les plus secs.

Si à Port-au-Prince, la température est quasi-insupportable quand on n’est pas habitué, elle est plus douce en montagne. Elle peut atteindre plus de 35° en juin – juillet. En revanche, les mois de décembre – janvier sont la meilleure période pour des européens peu habitués à la chaleur : 22° à 30°, des températures très agréables quand on sait qu’en France, à cette période -là, il gèle ou il neige.

La saison des cyclones s’étend de juillet à octobre, avec parfois des occurrences jusqu’en novembre.

Malgré tout, avec une température moyenne de 30 degrés et du soleil presque toute l’année, Haïti est un lieu touristique prisé.

La cuisine haïtienne

La cuisine haïtienne, une joyau de cette culture, réunit plusieurs styles culinaires :

  • française,
  • amérindienne,
  • africaine.

C’est une cuisine à rapprocher de la cuisine créole. On y trouve des piments, des épices variées, des légumes, du sucre, des fruits et parfois du rhum.

Il existe de nombreuses recettes de plats cuisinés incluant des tubercules (patate douce, igname), du gibier, du poisson, et bien sûr des légumes et des fruits.

Parmi les plats les plus typiques d’Haïti, vous retrouverez sur les marchés des plats populaires comme les acras ou encore le court-bouillon de poisson à la créole et d’autres plats provenant uniquement d’Haïti, par exemple le riz djon djon. Il s’agit d’une recette typique de riz macéré avec des champignons noirs haïtiens . Les pieds des champignons sont utilisés pour colorer le riz noir et les chapeaux sont servis en garniture avec des haricots noirs.

Vous aimerez aussi, au détour d’une visite chez l’habitant, découvrir le pain patate, un dessert que l’on retrouve dans la plupart des foyers haïtiens et parfois dans les restaurants. Ce dessert, qui combine les patates douces, la banane et différentes épices, est un plat typique que vous apprécierez lors de votre balade sur l’île.

Vous pourrez aussi apprécier une soupe au giraumon (l’équivalent de notre potimarron), typiquement servie le dimanche à Haïti.

Mes plats préférés sont sans doute les bananes pesées, l’arbre à pain frit, servi avec un lambi en sauce, et en dessert, le pain patate de ma belle-soeur Eulalie.

Lieu de diversité et de culture, Haïti est un pays magnifique à visiter le temps d’un voyage ou à habiter pendant plusieurs mois. Entre montagnes moyennes, vallées colorées et plages paradisiaques, vous découvrirez une île aux paysages et à la culture exceptionnels : Haïti.

Vide-grenier en vue, pensez à donner vos objets inutiles

Je suis sûr que vous aimeriez donner au lieu de jeter. Il y a plein de choses qui vont à la poubelle ou qui encombrent votre grenier ou votre cave et qui pourraient être d’une grande utilité aux Haïtiens démunis. Malheureusement les frais de port sont trop élevés pour les leur expédier.

L’association vous propose de récupérer toutes ces choses pour les revendre dans un vide-grenier Continuer la lecture de Vide-grenier en vue, pensez à donner vos objets inutiles

Aide à la reconstruction d’Haïti après le séisme

reconstruction Haïti
Maison traditionnelle à La Vallée de Jacmel – Photo on JacmelExpress.blogspot.fr

Après le séisme de 2010, nous avons fait le constat que de nombreux logements avaient été abîmés, même loin de l’épicentre. La Vallée de Jacmel nous paraissait assez éloignée pour être protégée, mais en réalité, les logements avaient aussi subi quelques dégâts. Continuer la lecture de Aide à la reconstruction d’Haïti après le séisme

Des journaux pour aider les enfants d’Haïti

aider les enfants d'Haïti en conservant ses vieux journaux

Voilà un petit geste  qui ne coûte pas cher à celui qui participe. L’idée de transformer la récup’ en dons est déjà ancienne. Souvenez-vous l’opération des bouchons en plastiques ! Ici, l’idée est la même, mais votre journal remplace les bouchons et les dons iront à l’association Ede Moun An Ayiti, pour aider les enfants d’Haïti. Continuer la lecture de Des journaux pour aider les enfants d’Haïti

Aider Haïti à travers une association

aider Haïti

L’association Edemoun An Ayiti a été créée en 2006. Il s’agit d’une association Loi 1901 dont le but est de participer au développement d’Haïti, pays de naissance de Jean-Denis, à travers le parrainage d’enfants, la prise en charge des frais de scolarité, la création d’entreprises, etc. Aider Haïti est ambitieux, ça ne peut se faire à deux. Continuer la lecture de Aider Haïti à travers une association

Aider Haïti, Association Loi 1901