Des journaux pour aider les enfants d’Haïti

aider les enfants d'Haïti en conservant ses vieux journaux

Voilà un petit geste  qui ne coûte pas cher à celui qui participe. L’idée de transformer la récup’ en dons est déjà ancienne. Souvenez-vous l’opération des bouchons en plastiques ! Ici, l’idée est la même, mais votre journal remplace les bouchons et les dons iront à l’association Ede Moun An Ayiti, pour aider les enfants d’Haïti.

Comment faire pour contribuer à l’opération ?

Vous êtes abonné à un journal papier, ou vous connaissez quelqu’un qui est abonné. Le geste est simple : il suffit de conserver tous vos journaux. Uniquement les journaux papier, pas les magazines ou les autres types de papier. Quand vous n’avez plus de place, vous contactez l’association Ede Moun An Ayiti.

Nous viendrons chercher vos vieux journaux et les confierons à une société qui transforme les journaux pour les valoriser en ouate de cellulose.  Ce produit fait un isolant écologique de grande qualité.

Pourquoi participer à cette opération ?

Ce n’est pas facile de s’investir dans une association sur le long terme. L’envie ne manque pas, la volonté non plus, mais la vie suit son cours et après quelques semaines, ou quelques mois, le quotidien nous dépasse et nous fait oublier nos bonnes résolutions.

20 euros, ce n’est pas grand chose, mais au moment de les sortir, on s’aperçoit qu’on ne les a plus. Alors on reporte… un jour peut-être, plus tard, quand les finances seront plus stables.

Même chose pour le temps : on voudrait vraiment faire beaucoup plus pour aider les enfants d’Haïti, mais on a déjà du mal à s’occuper de son travail, de ses enfants, suivre les activités scolaires et les activités extra-scolaires, courir à droite, à gauche. La vie est trop courte, et si l’on avait prévu de donner un peu de son temps, le moment venu une autre activité a pris la place.

Avec l’opération « des journaux pour aider les enfants d’Haïti », vous n’avez rien d’autre à faire qu’à poser vos journaux dans un coin après lecture, à les entasser jour après jour, jusqu’à ce que la pile atteigne une taille raisonnable.

Les journaux pour aider les enfants d’Haïti

Le prix de rachat du papier, vous l’imaginez bien, n’est pas très élevé. Pourtant, ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. 200 abonnements, c’est une tonne de papier, rachetée 1000 euros.

Avec 1000 euros, l’association pourra aider les enfants d’Haïti en réglant leurs frais de scolarité. La scolarité coûte 40 à 80 euros selon l’école, pour une année scolaire. Ce sont donc 20 à 30 élèves de l’enseignement fondamental qui pourront bénéficier de ce simple de ce simple geste de conserver les journaux papier.

Pour en savoir plus, contactez Jean-Denis.

Une réflexion au sujet de « Des journaux pour aider les enfants d’Haïti »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *